Skip to Content

 

©Jack Picone/ActionAid
©Jack Picone/ActionAid

Les filles représentent plus de la moitié des 75 millions d’enfants privés d’éducation primaire à ce jour, et les femmes constituent la grande majorité des 776 millions de personnes analphabètes dans le monde.

L’objectif de parité des sexes fixée par l’EPT pour 2005 a été largement raté, et même en 2015 nous aurons du mal à l’atteindre.

Privés d’accès à l’éducation, ces femmes et ces filles ne pourront jamais exiger leurs droits, n’auront jamais le pouvoir de faire leurs propres choix, de vivre dignement et d’assurer une vie digne à leurs filles. Les sociétés brisées ne pourront pas guérir et les économies ne pourront pas se développer si toutes les femmes et toutes les filles ne sont pas éduquées - c'est aussi simple que cela !

Nous nous sommes efforcés de mettre en évidence quelques problèmes relatifs au genre et au droit à l’éducation sous les titres suivants :

Problèmes

"Territory size is proportional the world distribution of the excess male over female enrolment in primary education".© Copyright 2006 SASI Group (University of Sheffield) and Mark Newman (University of Michigan).
"Territory size is proportional the world distribution of the excess male over female enrolment in primary education".© Copyright 2006 SASI Group (University of Sheffield) and Mark Newman (University of Michigan).

Garants et détenteurs des droits

Acteurs et meilleures pratiques

Cadre légal

Systèmes de mobilisation

Ressources et liens

EPT

OMD

Prise en compte du genre dans la budgétisation

Etude de cas : Le cas des adolescentes enceintes en Tanzanie