Skip to Content

Définir les enfants des rues est une tâche ardue – surtout à cause des nombreuses incertitudes qui entourent le terme. L’expression ‘enfant des rues’ s’applique généralement aux enfants de moins de 18 ans qui vivent ou gagnent leur vie dans la rue. Certains ont de la famille, d’autres ont été abandonnés ou ont choisi de s’enfuir de chez eux, souvent en raison de la violence domestique [1]. Il est difficile d’estimer précisément le nombre d'enfants des rues en raison de l’instabilité de leur mode de vie et des discussions sur la définition précise du terme. L'UNICEF estime que leur nombre atteint entre 100 et 150 millions dans le monde.

Selon la déclaration mondiale sur l’Education pour tous [2] « Il faut s'attacher activement à éliminer les disparités éducatives qui peuvent exister au détriment de certains groupes. … les enfants des rues….. ne doivent subir aucune discrimination dans l'accès aux formations. »

Si les enfants des rues sont particulièrement nombreux dans les pays où l’économie est en difficulté, ils sont présents aussi dans les pays développés. Où qu’ils soient, ils sont exploités et confrontés à des conditions de vie éprouvantes. Les enfants des rues sont généralement privés de leur droit à l’éducation, et n’ont que peu ou pas du tout accès aux systèmes éducatifs formels. La majorité d’entre eux ne savent ni lire ni écrire ; ils n’ont jamais été scolarisés ou ont abandonné le système scolaire formel très tôt. Trouver des fonds pour soutenir le type d’éducation non formelle appropriée à la vie des enfants des rues est difficile.

L'absence de possibilités de formation et d’éducation renforce la vulnérabilité des enfants des rues face au trafic humain, au travail des enfants, aux abus sexuels, à la contamination par le VIH/Sida et autres MST et à la violence policière. Ces enfants constituent l’un des groupes les plus négligés et les plus vulnérables entre tous. Leur protection et leur éducation sont rarement prises en considération par les gouvernements, soit en raison d’une législation inappropriée soit à cause d’obstacles dans la mise en œuvre de cette législation.

Problèmes :

·         Violence

·         Travail des enfants

·         Abus sexuels, VIH/Sida et MST

·         Education non formelle

·         Absence de papiers officiels (certificats de naissance)

·         Stigmatisation et discrimination

 

Publications and resources:

http://www.streetchildren.org.uk/resources, then under street children themes find education.   

Some of the publications and resources from CSC’s website:

“Study of policies and programmes addressing the right of street children to education” (Nepal):

http://www.streetchildren.org.uk/reports/UNESCOreportfinal.pdf

“A Study of policies and programmes in the Philippines addressing the right of street children to education”:

http://www.streetchildren.org.uk/reports/A%20Study%20of%20Policies%20and%20Programmes.pdf

“Report on situational analysis of street children, Education for All policy review and best practices studies on basic NFE for children living and/or working on the streets in Pakistan”:

http://www.streetchildren.org.uk/reports/Pakistan2.pdf

“A study of policies and programs of street children education in Indonesia”:

http://www.streetchildren.org.uk/reports/Research%20Study%20Indonesia.pdf

World Education Forum: “Education for All – 2000 Assessment on Children who are excluded”:

http://www.streetchildren.org.uk/reports/world%20education%20forum%20children%20who%20are%20excluded.pdf

“Practice Handbook: Methodology for delievering and practising non-formal education in Tanzania”

http://www.streetchildren.org.uk/reports/Practice%20Handbook.pdf

“Vocational training and employment for street children” (Vietnam):

http://www.streetchildren.org.uk/reports/Vocational%20Training%20and%20Employment%20for%20Street%20Children.pdf