Skip to Content

Adultes analphabètes

©Jenny Matthews/ActionAid
©Jenny Matthews/ActionAid

our la plupart des habitants du monde, vivre dignement hors de la pauvreté n'est possible qu’à condition d’être alphabétisé. Chacun a droit à une telle vie. Bien que seuls un nombre réduit d’instruments internationaux des droits de l’homme mentionnent l’alphabétisation comme un droit en soi, elle est bien sûr implicitement intégrée dans le droit à l’éducation et les objectifs de l’éducation. La Convention relative aux droits de l’enfant (CRC) et la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) sont particulièrement utiles dans ce contexte, car le déséquilibre lié au genre est très marqué dans l’alphabétisation. En savoir plus : Législation internationale des droits de l’homme

Le Comité du CECSR (Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels), dans son Observation générale 13, propose également une interprétation qui fait autorité de la législation internationale sur le sujet :

 Art.13 §1 « l'éducation est le principal outil qui permette à des adultes et à des enfants économiquement et socialement marginalisés de sortir de la pauvreté et de se procurer le moyen de participer pleinement à la vie de leur communauté. »

Art 13 (2) (d) : §24 « Il est à souligner que la jouissance du droit à l'éducation de base n'est soumise à aucune condition d'âge ou de sexe : elle vaut pour les enfants, les adolescents et les adultes, y compris les personnes âgées. Dans ce sens, l'éducation de base fait partie intégrante de l'éducation des adultes et de l'éducation permanente. L'éducation de base étant un droit qui s'applique à tous les groupes d'âge, les programmes et les systèmes éducatifs correspondants doivent être conçus de manière à convenir aux apprenants de tous âges. »

L'alphabétisation est également l’une des premières priorités de l’Education pour tous (EPT). Bien que les objectifs de l’EPT ne constituent pas une obligation légale, et ne garantissent donc pas l’éducation en tant que droit, ils constituent un instrument clé pour aider le monde à résoudre le problème de l’alphabétisation. Pourtant, bien que les gouvernements du monde entier se soient engagés politiquement à réduire de 50 % l’analphabétisme d’ici à 2015, les montants qu'ils investissent dans les programmes destinés à atteindre ce but restent scandaleusement limités.

Les statistiques de l’UNESCO estiment à près d’un milliard le nombre d’adultes incapables de lire et d’écrire. Le chiffre réel approche sans doute les deux millions, voire plus si l’on prend en compte la maîtrise du calcul et l’utilisation réelle de ces compétences. Ces gens vivent pour la plupart dans une misère extrême. Près de deux tiers d’entre eux sont des femmes, et environ 1 sur 5 est jeune, âgé de 15 à 24 ans. Ce sont les laissés pour compte des dernières décennies.

Pourquoi l’alphabétisation des adultes est-elle essentielle ?

* L’alphabétisation est indispensable pour réduire l’inégalité entre les sexes.

* L’alphabétisation des adultes joue un rôle crucial pour le développement et l’éducation des enfants, notamment des filles.

* L’alphabétisation est indispensable au développement humain et économique.

* L’alphabétisation est indispensable pour combattre le Sida.

* Les programmes d’alphabétisation des adultes sont efficaces.

L’alphabétisation concerne l’acquisition et l’utilisation des compétences en lecture, en écriture et en calcul et par là, le développement d’une citoyenneté active, l’amélioration de la santé et des conditions de vie et une meilleure égalité des sexes. Les objectifs des programmes d’alphabétisation doivent refléter cette optique.

L'une des méthodes les plus innovantes et les plus efficaces pour aider les populations à se développer à travers l’alphabétisation est la méthodologie Reflect. Pour plus d'informations, consulter le site Internet Reflect.

Normes et standards :

L’objectif de Dakar de ‘l’Education pour tous’ visant à réduire de 50 % l’analphabétisme des adultes d’ici à 2015, a été avalisé par 185 gouvernements du monde entier.

Education des adultes : La déclaration d’Hambourg, L’agenda pour l’avenir. 5ème Conférence internationale sur l’éducation des adultes. (Hambourg, Allemagne 1997)

Recommandation sur le développement de l’éducation des adultes. Adoptée par la Conférence générale de l’Unesco, 19ème session (Nairobi 1976)

Projet de recommandation N° 58 aux ministères de l’Instruction Publique concernant l’alphabétisation et l'enseignement des adultes. 28ème Conférence internationale de l’instruction publique, IBE/724 (Genève 1965)

Déclaration sur l’élimination de l’analphabétisme pendant la décennie des Nations Unies pour le développement (1964)

Pour en savoir plus :

Writing the Wrongs:International Benchmarks on Adult Literacy

Dénoncer les injustices : Une base référentielle sur l’alphabétisation des adultes

Le défi mondial de l’alphabétisation : Bilan de l’alphabétisation des jeunes et des adultes à mi-parcours de la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation 2003 – 2012

Rapport mondial de suivi 2006 - L'alphabétisation, un enjeu vital

State of the World’s Minorities and Indigenous Peoples 2009 “Adult literacy, vocational and tertiary education: why it matters to minorities and states” par Fay Warrilow