Skip to Content

Agir à l’échelon régional ou international

A côté des coalitions nationales, il convient également de se rapprocher des organisations régionales et internationales. Cela contribuera à inspirer ceux qui agissent au plan national, à leur faire sentir qu’ils appartiennent à un ensemble plus grand, plus dynamique. En même temps, ils y trouveront les moyens de renforcer l’intérêt autour de la question de l’éducation en coordonnant leurs actions. Les liens transfrontaliers permettent aussi de mettre en lumière les problèmes communs de l’éducation dans le monde, et parallèlement d’augmenter la pression sur les acteurs internationaux et bilatéraux.

La Campagne mondiale pour l’éducation est une coalition regroupant divers acteurs de la société civile, dont des syndicats d'enseignants et des ONG spécialisées dans l'éducation et les droits de l'enfant. Elle dispose d’un petit secrétariat qui mène des actions de lobbying et de plaidoyer, en organisant notamment chaque année la Semaine mondiale d’action et en coordonnant des travaux de recherche sur différents domaines touchant à l’éducation, tels le VIH et l’éducation, l’alphabétisation des adultes et la formation des enseignants. Chaque année, la CME rassemble des millions de personnes à travers le monde pour la Semaine mondiale d’action où tout le monde, des enfants aux enseignants jusqu’aux ministres du gouvernement, est invité à faire campagne en faveur de l’éducation pour tous.

Les organisations régionales, comme ANCEFA (Afrique), ASPBAE (Asie) et CLADE (Amérique latine) constituent également des points de références très utiles pour les campagnes de défense de l’éducation, en permettant aux pays d’une même région de se faire entendre d’une seule voix sur les problèmes qui les affectent.

« A la question de savoir qui agit au nom de la communauté internationale en matière d’éducation, la plupart des personnes répondraient que ce sont les Nations Unies (ONU). A l’intérieur de l’ONU, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) est officiellement reconnue comme l’agence responsable de ce qui touche à l'éducation, conformément à son nom. En dépit de cela, l’UNESCO a appelé à « une meilleure harmonisation et l’alignement des approches des organisations multilatérales » (Tomasevski, 2006).

 

Duty bearers in the int. community

Pressure from above

Understanding and using the law

From analysis to action